Tortues - France métropolitaine

Publié le 8 juin 2020 — Modifié le 8 juin 2020

Rapport scientifique pour l’évaluation 2018 au titre de la DCSMM

Évaluation du descripteur 1 « Biodiversité - Tortues » - France métropolitaine

La Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM) exige le maintien ou la restauration du Bon Etat Écologique (BEE) des eaux marines européennes d’ici 2020. La mise en œuvre de cette directive repose sur des cycles de 6 ans, jusqu’à l’atteinte effective du BEE. Dans le cadre du premier cycle débuté en 2012, l’évaluation du BEE de deux espèces de tortues marine (Caretta caretta et Dermochelys coriacea) a été réalisée en 2018 dans les eaux métropolitaines, sur la base de cinq critères: mortalité par captures accidentelles, abondance des populations, caractéristiques démographiques de la population, répartition spatiale, et extension et état des habitats propices aux espèces.

Si l’actuel Programme de Surveillance (PdS) permet de récolter des données fiables et utiles, permettant de caractériser les populations de tortues marines métropolitaines, l’état actuel du développement des indicateurs est limité et ne permet pas d’évaluer quantitativement le BEE pour ces espèces.

Toutefois, des enjeux forts ont d’ores et déjà été identifiés pour les deux espèces étudiées (captures accidentelles et déchets notamment) et les évaluations réalisées dans d’autres cadres (DHFF, IUCN) pointent un manque de données et un état défavorable de ces populations de tortues marines. La France possède donc une forte responsabilité pour ces espèces et il apparait primordial d’établir un programme d’acquisition de connaissances, en lien avec la mise à jour du PdS, afin de pouvoir réaliser une évaluation complète du BEE pour ces espèces lors du prochain cycle DCSMM.